Mots du Secrétaire Exécutif du BNGRC

Mesdames, Messieurs

Les actions en matière de gestion de risques et des catastrophes, nous touchent particulièrement car   « nous sommes tous concernés par la réduction des risques et de catastrophes; nous devons tous y participer et apporter notre pierre à l'édifice: société civile, réseaux professionnels, pouvoirs locaux et autorités nationales», pour reprendre une phrase de Monsieur Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l'ONU, prononcée, à l'occasion de la Journée Internationale de la prévention des catastrophes du 13 octobre 2010.

La synergie et efficacité de toutes les parties prenantes seront les mots d'ordre. Une collaboration en toute transparence avec les partenaires techniques et financiers est de rigueur.

La gestion des risques et catastrophes est transversale, multisectorielle et inclusive. Je mets un point d'honneur sur le renforcement des partenariats dans la réduction des risques de catastrophe à Madagascar. Conformément à l'engagement du BNGRC sur le plan national et international, les activités préconisées, s'articuleront autour des directives du Plan National de Développement, de la loi sur la décentralisation et du Cadre de Sendai.

Ma vision consiste à concilier prévention, action d'urgence et projet de développement dans les perspectives de renforcer la résilience de la population exposée aux risques et catastrophes récurrentes.  

Concrètement et sur le long terme, les actions de prévention devraient prévaloir sur celles des interventions d'urgences.

De nouvelles responsabilités, de nouveaux défis nous attendent.

« Sauver des vies et préserver la dignité humaine » est notre leitmotiv.

VENTY THIERRY